S'abreuvant à même ces histoires qui habitent les sombres recoins de notre imaginaire collectif, les chansons de ce disque-livre nous ramènent sur le chemin de cette vieille maison abandonnée que nous avons tous visitée étant enfants, nous racontent ce qui est advenu de cette jeune fille disparue un beau soir d'automne et nous entraînent à la rencontre de ce mort rêvant des erreurs qu'il n'a jamais osé commettre de son vivant. En feuilletant ce livre à l'écoute des chansons, on entre dans chacune d'elles comme on entre dans un songe. Une voix trace un chemin; puis le violoncelle, la clarinette et le piano tissent un paysage, et soudain, chacune des histoires prend forme sous nos yeux. Et bien qu'à première vue elles semblent s'adresser aux enfants, on découvre rapidement qu'il n'en est rien. Elles sont un hommage à la nuit, une collection de papillons nocturnes : certains lumineux, certes, mais d'autres particulièrement sombres et cruels.

 

 

Chansons

 

Partie I - Le Vieux Marais

1- Au Jardin de minuit (Ouverture)

2- La Maison qui fait peur

3- Fanny

 

Partie II - Les Errances

4- Le Jardin secret

5- L'Escargot

6- L'Orphelin

 

Partie III - Danses macabres

7- Sous les géraniums

8- Une Dernière Valse

 

Partie IV - Cortège du Sud

9- Orléane

10- Sous les saules en pleurs (Coda)

 

 

Faisant le pont entre la chanson à texte, le conte, la musique de film et l'illustration, les Chants des Marais et des Morts s'inspirent de la grande tradition artistique à laquelle appartiennent les œuvres de Tim Burton, Tom Waits et Edgar Allan Poe.

La Maison qui fait peur

Pièce extraite du disque-livre :

© 2018 Productions Molotov